Carte d’identité

Bienvenue sur ce site !

Je suis né le 8 septembre 1975. J’ai passé mon enfance à Floirac dans la banlieue de Bordeaux, et j’ai vécu ensuite une adolescence paisible dans un petit hameau perdu de Charente-Maritime. À l’agitation citadine succédait le calme rural… C’est à cette période, donc relativement tard, que j’ai découvert le pouvoir vibratoire et imaginaire des mots, m’apercevant, grâce à des auteurs comme Howard Philips Lovecraft, Robert Bloch, Aldous Huxley ou Charles Bukowski, qu’on peut aussi devenir obsédé par une histoire et être retenu prisonnier par un livre. J’ai constaté que les sensations que ces lectures m’apportaient étaient identiques à celles que me procuraient l’écoute de mes groupes préférés d’alors (Guns N’Roses, Nirvana, Aerosmith, Helloween, Body Count, Suicidal Tendencies…) : pris aux tripes, je me sentais léger, passionné, envahi par une impression de bien-être et de liberté et par l’excitation d’explorer un nouvel univers. Poussé par un élan « d’imitation », j’ai rédigé alors mes premières nouvelles qui demeurent encore à l’abri dans une chemise cartonnée et y resteront sans doute longtemps…
Adulte, j’ai découvert le monde bouillonnant du fanzinat des littératures de l’imaginaire et de l’édition indépendante spécialisée : enthousiasmé, j’ai décidé de ne plus abandonner l’écriture et j’ai alors proposé mes nouvelles dont certaines ont été acceptées pour publication au sein de fanzines, webzines, ou en ligne. Puisant mon inspiration dans les littératures fantastique, noire et d’horreur (et traumatisé par les films d’épouvante ;)…), je me suis décidé à arpenter également les chemins moins ensanglantés mais tout aussi passionnants de la littérature jeunesse.
Fin 2009 et début 2010 ont vu s’accomplir pour moi une étape supplémentaire, la signature de contrats à compte d’éditeur pour quelques nouvelles en anthologies ainsi que pour mes recueils « Petits papiers meurtris » et « Vue sur ténèbres ». Fin 2011, un contrat de publication a été signé pour le recueil « Sang et poussières ».
L’aventure continue… 😉